problem

Ottawa, le 29 août 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant It’s Your Call, une tribune téléphonique à caractère religieux diffusée à l’antenne de CITS-TV (CTS Ontario). Le CCNR a conclu que CTS a violé le Code de déontologie et le Code sur la représentation équitable de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) pour avoir diffusé plusieurs épisodes de cette émission contenant des commentaires abusifs et indûment discriminatoires fondés sur l’orientation sexuelle et aussi de l’information inexacte.

Dans chaque épisode de cette émission religieuse intitulée It’s Your Call, l’animateur présente un sujet de discussion et invite les téléspectateurs à communiquer avec lui pendant l’émission, par téléphone ou Internet, pour exprimer leurs opinions. Le sujet abordé dans certains épisodes portait sur les questions relatives à l’orientation sexuelle. Plusieurs plaintes alléguant que divers épisodes de cette émission contenaient des commentaires négatifs à l’endroit des homosexuels ont été signalées au CCNR.

Le Comité régional de l’Ontario a étudié les plaintes à la lumière des articles concernant les droits de la personne du Code de déontologie de l’ACR et du Code de l’ACR sur la représentation équitable qui interdisent les commentaires abusifs ou indûment discriminatoires à l’égard de l’orientation sexuelle, ainsi qu’à la lumière de l’article concernant les émissions à caractère religieux du Code de déontologie de l’ACR lequel stipule que les émissions ne doivent pas contenir d’attaques contre des groupes identifiables. Le Comité a noté que même s’il est permis de déclarer que l’homosexualité est un péché dans les émissions religieuses, It’s Your Call a franchi la limite en permettant aux participants à l’émission d’accuser les homosexuels d’être portés à commettre des crimes violents contre les hétérosexuels, notamment le viol, et de suivre un [traductions] « agenda  » malveillant conçu pour « recruter » les enfants et leur faire subir  un « lavage de cerveau ».

Le Comité a également conclu que l’émission contenait de l’information inexacte sur diverses questions connexes, comme le véritable contenu du programme d’études pour les écoles de Toronto. Ces inexactitudes ont enfreint l’article concernant la présentation complète, juste et appropriée du Code de déontologie de l’ACR.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.