problem

Ottawa, le 17 février 2005 – M. Ronald Cohen, président national du CCNR, annonce la nomination de Mme Teisha Gaylard à titre de sa nouvelle directrice des politiques.

Mme Gaylard vient récemment de terminer sa maîtrise ès arts en communication et culture, avec spécialisation en action politique et politique menée de York University, où on lui a décerné deux bourses, à savoir la Bourse d’études supérieures du Canada qui est remis par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et la Bourse d’études Bell Globemedia pour la recherche de pointe dans le domaine des médias canadiens. Pour répondre en partie aux exigences d’obtention de son diplôme, elle a élaboré un mémoire de recherche majeur intitulé « Cultural Policy and the ‘Diginets’: An Analysis of the Policy Framework for Canadian Digital Pay and Specialty Television Services » (La politique culturelle et les services de « diginet » : analyse du cadre politique pour les services canadiens de télévision spécialisée et payante numériques). Avant de retourner aux études en vue d’obtenir sa maîtrise, Mme Gaylard a été, pendant deux ans, l’analyste de radiotélédiffusion au sein du CCNR. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts avec la plus haute distinction du Département de communication de masse de Carleton University.

« En tant que directrice des politiques et étant donné son expérience acquise du CCNR et ses antécédents solides en politique culturelle, Teisha jouera un rôle important pour ce qui est de diriger et de communiquer les initiatives du CCNR en matière de politiques », a déclaré le président national du CCNR, M. Ron Cohen.  Sous l’action de ses décisions tranchant des questions soulevées par le public au sujet du contenu de la programmation radiotélédiffusée, le Conseil a aidé de façon notable à édifier les politiques canadiennes en matière de contenu. Le Conseil a également fait un effort concentré pour communiquer son message à la vaste diversité multiculturelle du Canada en vue de la renseigner sur les codes régissant la radiotélévision privée et le processus d’autoréglementation dans plus de 30 langues en version imprimée et sur son site Web.

Les radiotélédiffuseurs privés canadiens ont créé eux-mêmes les codes qui constituent les normes du secteur concernant la déontologie, l’emploi de stéréotypes sexuels et la présentation de violence à la télévision et ils s’attendent à ce qu’ils soient respectés par les membres de leur profession. En 1990, ils se sont aussi dotés d’un organisme d’autoréglementation, le CCNR, qu’ils ont mandaté de veiller à l’administration de ces codes de responsabilité professionnelle. Le Conseil a par la suite été chargé de veiller également au respect du code d’éthique journalistique adopté en 1970 par l’Association canadienne des directeurs de l’information radio-télévision (ACDIRT). Plus de 550 stations de radio et de télévision et services spécialisés, d’un bout à l’autre du Canada, sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.