LE CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION DÉVOILE UNE NOUVELLE BROCHURE MULTILINGUE Lancement du Programme d’approche des collectivités culturelles

Toronto, le 23 mai 2003 — Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) dévoilait aujourd'hui une nouvelle brochure qui lui permettra de servir une plus grande proportion du public canadien en veillant à l'extension de ses services aux citoyens qui ne sont pas à l'aise en français ou en anglais. La brochure, dont le contenu fait état des services offerts par le CCNR et englobe des extraits pertinents des codes régissant la radiotélévision au Canada, a été traduite vers 15 langues.

« Cette brochure constitue un exemple concret de l'engagement du Conseil envers le service à tous les Canadiens, a déclaré Ron Cohen, président national du CCNR. Grâce à ce précieux nouvel outil, ainsi qu'aux autres éléments de notre campagne d'approche, nous pourrons veiller à ce que davantage de Canadiens puissent exprimer leurs préoccupations au sujet de contenu diffusé aux ondes de la radio et de la télévision canadiennes qui pourrait être offensant. Il est difficile de concevoir d'un endroit plus convenable pour lancer cette brochure que le congrès « Innoversity », qui est lui-même consacré au renforcement des rapports avec les collectivités. »

Reconnaissant le besoin d'augmenter l'accès au processus de règlement des plaintes du CCNR, OMNI Television, une entreprise possédée et exploitée par Rogers Broadcasting Limited, a financé la traduction et la production de cette brochure.

La brochure a été traduite vers l'arabe, le chinois, le dari, le grec, le hindi, l'inuinnaqtun, l'inuktitut, I'italien, le portugais, le punjabi, l'afghan, le somalien, l'espagnol, le tamoul et l'ukrainien. Des exemplaires seront distribués par le biais des stations qui sont membres du CCNR, des organismes communautaires, des ministères gouvernementaux et du bureau national du CCNR.

Ce projet s'inscrit dans un programme d'approche plus large qui prévoit la traduction de cette brochure vers encore d'autres langues, l'introduction de contenu multilingue sur le site Web du CCNR, davantage de communication avec diverses collectivités à travers le pays et d'autres initiatives.

« Les radiotélédiffuseurs privés du Canada s'attachent au respect du principe de refléter la diversité culturelle de notre pays. Le CCNR est heureux de pouvoir les aider à réaliser cet objectif. Dans les prochains mois, nous comptons sur l'occasion de collaborer avec les radiotélédiffuseurs de tous les coins du Canada pendant qu'ils continuent à fournir de la programmation de haute qualité à tous les Canadiens », d'ajouter M. Cohen.

Les radiotélédiffuseurs privés du Canada ont fait preuve de leur engagement envers leurs responsabilités civiques en élaborant des codes visant l'industrie qui s'appuient sur des normes rigoureuses gouvernant la déontologie, les stéréotypes sexuels et la violence à la télévision. En 1990, ils mettaient sur pied le CCNR, qui est l'organisme chargé de l'administration de ces codes visant la radiotélévision. Au-delà de 530 stations de radio et de télévision et services de télévision spécialisée à travers le Canada sont membres du Conseil et respectent les décisions rendues par celui-ci.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.