Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision déclare, à propos d’un film humoristique, que la femme n’y était pas traitée comme un objet

Ottawa, le 5 février 2014 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) publie aujourd’hui sa décision concernant la diffusion par CITY-DT du long métrage humoristique The Long Weekend le 7 septembre 2013 à 21 h. Le CCNR conclut que l’émission aurait dû être classée 18+ et que la mention « sexualité explicite » aurait dû faire partie de la mise en garde, mais il n’a pas détecté de problème dans l’heure de diffusion à 21 h ou la représentation de la femme dans ce film.
The Long Weekend est un film de long métrage réalisé en 2005 qui suit les déambulations de deux frères dans la vingtaine pendant un week-end qu’ils passent à repérer des femmes avec qui coucher. L’un des frères est un playboy superficiel tandis que l’autre, plus sérieux, participe sans trop de conviction aux exploits de son frère. Le film renferme de nombreuses scènes d’activité sexuelle explicite ou de références vulgaires à des actes sexuels et aux attraits féminins.
Une téléspectatrice s’est plainte que ce film stéréotypait la femme et la réduisait à l’état d’objet. Le Comité régional de l’Ontario du CCNR a étudié la plainte à la lumière du Code sur la représentation équitable de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR). Le Comité n’a pas discerné d’infraction à ce code étant donné que d’autres personnages font équilibre à certaines représentations négatives de la femme. Le frère plus sérieux affiche du respect pour la femme et du mépris pour le style de vie de son frère playboy. Ce frère sérieux, perçu comme le « héros » du film, finit par trouver le bonheur dans une relation durable avec une femme compatissante, intelligente et accomplie.
Le Comité a constaté que CITY avait diffusé le film à une heure appropriée (21 h), mais il a relevé une infraction au Code de l’ACR concernant la violence dans le fait que l’icône de classification n’avait pas été affichée au début de la deuxième heure d’émission. L’icône transmise au tout début donnait 14+ comme classification, mais le Comité aussi bien que le télédiffuseur ont été d’accord pour reconnaître que la quantité de scènes d’activités sexuelles explicites commandait une classification de 18+. Bien que CITY ait mentionné le langage vulgaire, la nudité, la violence et les sujets délicats dans ses mises en garde, le télédiffuseur a omis de signaler la sexualité explicite. Pour cette raison, le CCNR a conclu à une infraction au Code de déontologie de l’ACR.
Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller au respect des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge d’administrer sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Quelque 800 stations de radio, services de radio par satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante dans l’ensemble du Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.