Même si le contenu n’a pas enfreint les Codes, la mise en garde aurait dû mentionner la violence, déclare le Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 1er mars 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant la diffusion d’un épisode de la comédie de situation animée Family Guy, sur les ondes du réseau Global le 23 juillet 2011 à 17 h. Le CCNR a conclu que le contenu n’a violé aucunes normes codifiées, mais que le télédiffuseur aurait dû inclure la mention d’une scène de violence dans ses mises en garde à l’auditoire.

Le CCNR a reçu une plainte de la part d’un téléspectateur qui était d’avis qu’étant donné le langage et d’autres éléments dans cet épisode, il ne convenait pas de le présenter si tôt car des enfants pourraient être à l’écoute. Pour sa part, Global a admis que cette émission [traduction] « a tendance à reculer les limites », mais a souligné qu’il l’avait accompagnée de l’icône de classification 14+ et de mises en garde à l’auditoire.

Le Comité national de la télévision générale du CCNR a étudié la plainte à la lumière de diverses dispositions de trois Codes de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR), notamment le Code de déontologie, le Code sur la représentation équitable et le Code concernant la violence. Il a jugé que le langage grossier, les sous-entendus à caractère sexuel et les blagues au sujet de groupes identifiables étaient tous suffisamment légers pour ne pas enfreindre ces Codes. En ce qui concerne, cependant, une séquence faisant la parodie du dessin animé Bugs Bunny dans laquelle Elmer Fudd tire à bout portant sur Bugs, le Comité a conclu que les images de la mort sanglante et prolongée de l’infortuné lapin nécessitaient la mention de cette scène violente dans les mises en garde présentées par Global.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par  satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.