Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision déclare que des commentaires insultants à l’endroit d’un individu enfreignent un des codes sur la radiodiffusion

Ottawa, le 6 septembre 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant une séquence diffusée à l’antenne de la station de rock populaire CJAB-FM (NRJ 94,5 FM, Saguenay-Lac-St-Jean (Québec)). Les animateurs de l’émission matinale 94,5 Le Matin ont fait des commentaires négatifs sur l’apparence physique d’une candidate qui s’est présentée au concours de chant tenu dans le cadre de l’émission de téléréalité Star Académie. Le CCNR a conclu que ces commentaires étaient inappropriés aux termes du Code de déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR).

Le 5 mars 2012, les animateurs de cette émission matinale ont discuté de l’épisode de Star Académie présenté la veille et ont parlé d’une concurrente en particulier, une grande femme noire. L’animateur Richard Courchesne l’a appelée « Chewbacca », le grand hominidé poilu du film Star Wars. Il a également mentionné d’autres sobriquets qui lui conviendraient selon lui, notamment « Big Mama » ou « Fiona » (la grosse ogresse verte du film animé Shrek) et a ajouté « Elle s’appelait Serge » (en référence à une chanson sur une personne transgenre).

Parmi les nombreuses personnes qui ont porté plainte au CCNR au sujet de cette émission, un seul plaignant a présenté une demande de décision. Celui-ci soutenait que les commentaires étaient racistes, insultants et dénotaient un manque de respect envers cette concurrente. Le Comité régional du Québec du CCNR a jugé que les commentaires se centraient sur l’apparence générale de cette femme plutôt que sur sa race et qu’ils n’étaient donc pas discriminatoires à cet égard selon les articles concernant les droits de la personne du Code de déontologie de l’ACR ou du Code de l’ACR sur la représentation équitable. Cependant, le Comité a conclu que les commentaires étaient insultants et ridiculisaient la femme en question de manière injuste, entraînant de ce fait une violation de l’article 6 du Code de déontologie de l’ACR exigeant la présentation « appropriée » de tous les points de vue, commentaires et textes éditoriaux.

La station CJAB-FM n’est pas tenue d’annoncer la décision du CCNR à son antenne, car M. Courchesne a présenté des excuses sincères et complètes en ondes deux jours après l’incident.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.