Un acte de violence traité à la légère dans un message promotionnel a violé un code sur la radiodiffusion, déclare le Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 11 avril 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant un message diffusé par The Comedy Network pour faire la promotion d’une de ses émissions, Tosh.O. Dans ce message, l’animateur de l’émission a blagué au sujet d’un vidéoclip montrant une voiture qui fonce dans une foule de cyclistes. Le CCNR a conclu que le message promotionnel a violé le paragraphe 1.1 du Code concernant la violence de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR).

Diffusé le 6 août 2011 à 18 h 46, ce message de dix secondes faisait la promotion de Tosh.O, une émission comique américaine dans laquelle l’animateur, Daniel Tosh, présente des vidéoclips tirés de YouTube et d’autres sites Web au sujet desquels il fait des commentaires humoristiques. Dans le message en cause, M. Tosh dit, avant de présenter un clip montrant une voiture fonçant à vive allure dans une foule de cyclistes, [traduction] « Voici quelque chose que nous avons tous voulu faire à un moment donné, j’en suis convaincu. »

Un téléspectateur s’est plaint qu’il était inapproprié de chercher à faire de l’humour avec cet incident étant donné que des gens auraient pu y être gravement blessés. Il s’agissait d’un clip tiré d’un véritable incident qui a eu lieu au Brésil en février 2011. Le reportage en question ne faisait état d’aucun décès, mais soulignait qu’une quarantaine de personnes avaient été blessées. The Comedy Network a fait valoir que le message promotionnel était axé sur de l’humour irrévérencieux et que les producteurs de Tosh.O n’auraient pas puprésenter un clip montrant des accidents mortels.

Après avoir étudié la plainte à la lumière du paragraphe 1.1 du Code de l’ACR concernant la violence, qui interdit de diffuser des émissions qui endossent, encouragent ou glorifient la violence, le Comité national des services spécialisés du CCNR a conclu que le ton léger et insouciant et les commentaires de M. Tosh pour présenter ce grave incident constituent une violation du Code.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.