La distinction entre « gratuit » et « subventionné » devait être claire dans une émission d’affaires publiques, déclare le Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 28 mars 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant une séquence diffusée dans le cadre de l’émission d’affaires publiques, The Source, le 4 juillet 2011 à l’antenne du Sun News Network. Le CCNR a déterminé que la station a violé le Code de déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) parce que l’animateur Ezra Levant a déclaré erronément qu’un programme pour les artistes à Edmonton leur offrait l’accès à un complexe de logements « gratuits », alors qu’en réalité ceux et celles qui y vivent et travaillent doivent payer un loyer. Mais, étant donné que l’animateur a admis son erreur dans une émission subséquente, le CCNR n’a pas exigé que Sun News annonce la décision en ondes.

Ce jour-là, Ezra Levant recevait sur le plateau Kathryn Marshall, une journaliste bloggeuse de Sun Media, pour discuter du financement des arts à même les deniers publics. Ils se sont montrés tous les deux opposés à ce que les contribuables soient tenus de financer les programmes pour les arts et ont centré leur discussion sur Arts Habitat, un programme de logement/atelier combiné qui est offert aux artistes d’Edmonton. M. Levant a répété à maintes reprises qu’il s’agissait d’un programme de logements « gratuits » pour les artistes, tandis que son invitée a utilisé le mot « subventionné » à l’exception d’une occasion où elle a dit « gratuit ». Or, Arts Habitat est subventionné par les gouvernements municipal et provincial d’Edmonton et de l’Alberta, mais les artistes qui y ont accès doivent payer un loyer.

Des téléspectateurs se sont plaints au CCNR en soulignant que les artistes logés à Arts Habitat doivent payer un loyer et que Sun News n’avait pas le droit de diffuser des renseignements inexacts. Le réseau Sun News, a pour sa part répondu que lors d’un épisode subséquent de The Source diffusé deux jours plus tard, M. Levant a lu en ondes un courriel d’une téléspectatrice précisant la distinction et a admis son erreur.

Le Comité national des services spécialisés du CCNR a conclu que Sun News Network avait le droit de diffuser de la critique sur le financement public des programmes pour les arts, mais que cette critique doit se fonder sur des faits avérés. Le réseau Sun News a enfreint l’article 6 du Code de déontologie de l’ACR pour avoir déclaré que le programme Arts Habitat offrait des logements « gratuits » alors qu’il s’agissait en réalité de logements subventionnés, mais il s’est conformé à l’article 7 du Code de déontologie de l’Association des services de nouvelles numériques et radiotélévisées puisqu’il a corrigé l’erreur.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par  satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.