déclare le Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 13 juin 2012 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rendait publique aujourd’hui sa décision concernant une séquence de l’émission d’affaires publiques The Source diffusée à l’antenne de Sun News Network le 22 décembre 2011 dans laquelle son animateur, Ezra Levant, a utilisé du langage grossier, en espagnol, pour insulter un individu. Le CCNR a conclu que cette insulte a violé le Code de déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR).

Dans son monologue d’ouverture de l’épisode du 22 décembre 2011, M. Levant a critiqué la société Chiquita Banana parce qu’elle avait décidé de boycotter le pétrole provenant des sables bitumineux de l’Alberta. Se reportant à la lettre signée par un dirigeant de la société Chiquita expliquant la position de cette dernière, il a traité le signataire de [traduction] « menteur ». Puis, à la fin de son monologue, il a lancé une insulte en espagnol en disant à ce dirigeant d’aller « chinga tu madre », locution qui signifie « va baiser ta mère ».

Plusieurs téléspectateurs se sont plaints au CCNR en disant qu’il ne convenait pas que M. Levant utilise une telle insulte à l’endroit d’une personne identifiée en ondes. Pour sa part, Sun News a soutenu que le verbe « chingar » peut avoir plusieurs significations. Le réseau a même fourni au CCNR l’enregistrement d’un épisode subséquent de The Source pendant lequel M. Levant discute de l’utilisation de ce mot avec un hispanophone et dans lequel il avoue que son but était effectivement d’être offensant lors du premier épisode.

Le Comité national des services spécialisés du CCNR a conclu qu’étant donné le contexte dans lequel M. Levant a utilisé la locution « chinga tu madre » le 22 décembre, il visait clairement à insulter une personne identifiée. Le fait d’utiliser du langage grossier pour insulter qui que ce soit de cette façon constitue une violation de l’article 6 du Code de déontologie de l’ACR, et ce quelque soit la langue utilisée.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller à l’administration des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge de l’administration de sept codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Près de 750 stations de radio, services de radio par satellite, stations de télévision et services de télévision spécialisée et payante à travers le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens vers les sites Web des membres et d'autres sites Web, ainsi que des renseignements pertinents sont affichés sur son site Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente nationale du CCNR, Mme Andrée Noël, ou le directeur exécutif du CCNR, M. John MacNab.