CCNR publie deux décisions relatives à des bulletins de nouvelles

Ottawa, 15 septembre 2021 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) publie aujourd’hui ses décisions relatives à deux bulletins de nouvelles. Le premier, diffusé par CTV Vancouver (CIVT-DT) le 27 mars 2021 au cours de l’émission CTV News at Six, portait sur une agression à l’arme blanche à North Vancouver. Le comité décideur anglophone du CCNR a conclu que ce reportage aurait dû être précédé d’un avertissement aux téléspectateurs concernant les scènes qui allaient suivre, en vertu du Code concernant la violence de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR). Le second bulletin comportait une manchette qui a défilé en boucle sur la bande de texte de la chaîne d’information en continu CP24 le 31 mars 2021. Cette manchette informait à tort les téléspectateurs que les restrictions relatives à la COVID seraient assouplies alors qu’en fait elles allaient être renforcées. Le comité a conclu à une violation du Code de déontologie de l’ACR et du Code de déontologie journalistique de l’Association des services de nouvelles numériques et radiotélévisées du Canada (ASNNR).

Au mois de mars, le CCNR a reçu deux plaintes au sujet de ces nouvelles. Le bulletin de CTV Vancouver a diffusé des informations sur un incident survenu le jour même dans une zone piétonnière de North Vancouver et au cours duquel un homme aurait poignardé plusieurs personnes. Le reportage comprenait des scènes où des ambulanciers s'occupaient de blessés ainsi que des images captées par un téléphone cellulaire montrant le suspect dans la rue, à une intersection, alors qu’il s’auto-poignardait juste avant d'être arrêté par la police. Une téléspectatrice a estimé inapproprié de montrer les images des victimes. CTV a souligné que les victimes en question étaient des adultes conscients dont les visages avaient été brouillés pour faire preuve de tact. La majorité du comité du CCNR, à l’exception de l’abstention d’un membre, a jugé que ces images étaient acceptables et il a conclu à l'unanimité que la station aurait dû diffuser avant le reportage un avertissement explicite relatif aux images dérangeantes, conformément à l'article 6.3 du Code de l'ACR concernant la violence.

L'émission de CP24 comprenait en manchette, sur la bande de texte défilant au bas de l’image, des textes annonçant l'approche de l'Ontario face à la pandémie de COVID-19. Le texte de la première manchette apparu plusieurs fois se lisait comme suit : [traduction] « Le Premier ministre Ford prévoit annoncer demain un plan d’assouplissement des restrictions dans les zones grises ». Le texte d’une autre manchette, également répété plusieurs fois, annonçait : [traduction] « Le Premier ministre Ford demande aux résidents de rester à l'écoute pour entendre demain l’annonce de restrictions plus strictes » et les bulletins d'information diffusés en même temps informaient les téléspectateurs que le Premier ministre de l'Ontario Doug Ford avait laissé entendre que des restrictions plus strictes seraient bientôt mises en place, compte tenu de l'augmentation du nombre de cas de COVID. CP24 a reconnu l'erreur, mais a souligné que mis à part le texte d’une manchette, les autres contenus sur le même sujet et diffusés au même moment fournissaient les informations correctes. Malgré tout, le comité du CCNR a conclu que l'inexactitude constituait une infraction à l'article du Code de déontologie de l'ACR concernant les nouvelles et à l'article du Code de déontologie journalistique de l'ASNNR concernant l'exactitude, pour la raison suivante : le titre erroné avait été diffusé à plusieurs reprises et, compte tenu du format de CP24, l'information écrite était tout aussi importante que l'information orale, de sorte que CP24 devrait s'assurer de l’exactitude des textes qui défilent sur ses bandes.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller au respect des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR administre cinq codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Quelque 800 stations de radio, services de radio par satellite, services de télévision traditionnels et facultatifs du Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes et d’autres renseignements pertinents sont affichés sur son site web. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.ccnr.ca.