Décision du Conseil régional de l’Ontario sur une émission du matin

Ottawa, le 1 avril 1993 – Le conseil régional de l'Ontario du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) estime qu'un sketch radiophonique diffusé le 14 octobre 1992 sur les ondes de CHEZ-FM durant son émission du matin ne constitue pas une infraction au Code de déontologie de l'industrie. Un des personnages du sketch était une « poupée Ken parlante ».

Le conseil régional a décidé à l'unanimité que le sketch se voulait satirique et visait à exposer des stéréotypes sexuels démodés. ll était d'avis que dans le contexte de l'approche adoptée dans la présentation de l'émission, le sketch ne contenait pas « du matériel ou des commentaires discriminatoires quant au sexe. »

Le conseil régional a par la même occasion rappelé à CHEZ-FM que dans la réponse initiale à chaque plaignant, les radiodiffuseurs membres du CCNR sont tenus d'expliquer les modalités d'inscription des plaintes adoptées par le CCNR lorsque la plainte est reliée à un code administré par le CCNR.

Formé d'un nombre égal de représentants du grand public et des radiodiffuseurs, le conseil régional de l'Ontario est présidé par Mme Marianne Barrie, qui représente le grand public. Un radiodiffuseur, M. AI MacKay, en est le vice-président. Les autres membres du conseil régional de l'Ontario sont Mme Susan Fish et M. Robert Stanbury (représentants du grand public) et MM. Don Luzzi et Paul Fockler (représentants des radiodiffuseurs). Toutefois, M. Fockler n'a pas pris part à la présente décision.

Institué par l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR), le CCNR est l'organe d'auto réglementation des radiotélédiffuseurs privés. Il a reçu l'appui total du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en août 1991 et est responsable de l'administration du Code de déontologie, du Code d'application volontaire concernant la violence à la télévision et du Code concernant les stéréotypes sexuels à la radio et à la télévision, tous arrêtés par l’ACR.

On trouvera ci-joint copie de la décision.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec Mme Mimi Fullerton, présidente nationale du CCNR, au (###) ###-####.