Des messages d’autopublicité font l’objet des lignes directrices du Code concernant la violence à la télévision sur l’horaire de présentation, déclare le Conseil des normes de la radiotélévision