Information non pertinente présentée inutilement dans un reportage sur le décès d’une jeune femme

Ottawa, 20 octobre 1997 - Le conseil régional de l'Atlantique du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a décidé aujourd'hui que CKEN-AM a contrevenu au code d'éthique de l'industrie en présentant une information générale non pertinente.

Pendant son bulletin de nouvelles, le radiodiffuseur a rendu compte du décès d'une jeune femme dans un accident de la circulation en présentant également de l'information sur un accident mortel antérieur dans lequel la défunte était la conductrice. La famille de la défunte à écrit pour protester contre cet « acte malveillant et impardonnable » qui, selon elle, était diffamatoire et humiliante pour la réputation de la défunte.

Le radiodiffuseur a déclaré qu'il regrettait d'avoir causé du tort mais qu'il n'avait aucune intention malveillante et qu'il rapportait simplement les faits. Dans ses débats, le conseil régional de l'Atlantique a opposé la dignité et la vie privée de la victime et de sa famille à la nécessité de divulguer les détails de l'accident antérieur qui n'avait pas été signalé dans les médias et qui n'était pas connu du public. Le conseil a convenu que le reportage était exact, sans exagération et sans malveillance; toutefois, « les radiodiffuseurs ont également l'obligation, lorsqu'ils veulent inclure d'autres éléments que les simple faits de la nouvelle qu'ils présentent, de limiter leur présentation de ces éléments aux aspects "pertinents" de l'information ».

Ce reportage contrevenait aux dispositions relatives aux nouvelles et aux affaires publiques du code d'éthique de l'Association des chefs des nouvelles de la radio et de la télévision «en présentant une information générale non pertinente qui a eu pour effet de porter atteinte inutilement aux sentiments, voire également à la réputation, de la défunte et de sa famille». Le radiodiffuseur doit annoncer les résultats de cette décision en bonne et due forme dans le texte de la décision ci-jointe.

Le conseil régional de l'Atlantique du CCNR est composé de membres du public et des radiodiffuseurs. Le président, Paul H. Schurman, représente les radiodiffuseurs. La vice-présidente, représentante du public, est Zoe Rideout. Carolyn Thomas et Roger Augustine représentent le public, alors que Kaye MacAulay et Carol McDade sont des radiodiffuseurs. Le président national du CCNR, Ron Cohen, a contribué à la décision à titre spécial en l'absence de Roger Augustine.

Le Conseil a été formé en 1990 afin d'administrer les codes d'autoréglementation de l'industrie en matière d'éthique, de stéréotypes sexuels et de violence. Les membres du CCNR représentent environ 400 stations de télévision et de radio privées et plusieurs services spécialisés canadiens. Jusqu'à maintenant, le CCNR a rendu plus de 80 décisions qui sont presque toutes disponibles, ainsi que les codes et d'autres renseignements pertinents, sur le World Wide Web, à l'adresse https://www.ccnr.ca.

– 30 –

Pour avoir plus de renseignements, prière de communiquer avec le président national du CCNR, Ronald I. Cohen, au (###) ###-####.