La diffusion d’une émission parrainée par le Fonds mondial pour la nature ne contrevient pas aux normes de la radiodiffusion

Ottawa, le 19 mai 1998 - Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a publié aujourd’hui sa décision concernant la diffusion sur le réseau Global Television d’une émission produite et commanditée par le Fonds mondial pour la nature, émission intitulée Before It’s Too Late.

Cette émission, qui cherchait à accroître la sensibilisation du public concernant les menaces mettant en péril diverses espèces animales et sollicitait des fonds pour défendre la cause de la préservation de la faune, était composée de nombreux segments qui racontaient l’histoire d’espèces chassées par des braconniers jusqu’à la quasi disparition, d’espèces devant constamment se réinstaller à cause de l’empiétement humain toujours croissant sur les aires fauniques, et d’espèces intoxiquées par des pesticides et d’autres contaminants dans l’environnement. Certains de ces segments comprenaient des scènes montrant des carcasses d’ours, de tigres, d’oiseaux, de tortues, de rhinocéros et de baleines. Dans deux de ces scènes, on voyait abattre un ours et un tigre. Le plaignant a affirmé que son fils avait été tout à fait horrifié par ces scènes grotesques.

Le Conseil a conclu que l’émission n’enfreignait pas les dispositions du Code concernant la violence, soulignant que le code n’a pas pour but de rendre la télévision si aseptisée que toutes les descriptions de violence en disparaissent. Seules les scènes de violence gratuite ou les scènes glorifiant ou encourageant la violence sont strictement interdites par le code. D’autres scène de violence peuvent nécessiter des avis aux téléspectateurs ou leur diffusion hors des heures de grande écoute. Selon le Conseil, l’émission Before It’s Too Late ne contenait pas de scènes de violence interdites ni de scènes déclenchant les dispositions sur les avis aux téléspectateurs ou la diffusion hors des heures de grande écoute du code.

En ce qui concerne l’heure de diffusion de Before It’s Too Late, le Conseil a noté qu’elle a été diffusée à 9 heures un matin de la semaine un jour de congé scolaire. Tout en n’accusant pas le télédiffuseur de négligence dans ce cas, le Conseil a rappelé aux radiotélédiffuseurs qu’il est souhaitable d’être sensible à l’horaire des émissions lors des congés scolaires.

Le CCNR est un organisme d’auto-réglementation établi par les radiodiffuseurs privés pour répondre aux plaintes et administrer les normes de l’industrie sur l’éthique, les pratiques journalistiques, les stéréotypes sexuels et la violence à la télévision. Près de 400 stations de radio et de télévision de tout le Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, les liens aux membres et à d’autres sites Web ainsi que d’autre information sont accessibles sur le World Wide Web à www.ccnr.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec le président national du CCNR, Ron Cohen, au (###) ###-####.