Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision déclare que les émissions des services facultatifs contenant du langage pour adultes et de nature sexuelle doivent être diffusées après 21 h, avec des mises en garde détaillées

Ottawa, 16 juin 2021 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) publie aujourd’hui sa décision concernant plusieurs émissions diffusées par les services multiplex facultatifs Starz 1 et 2 en décembre 2020 et janvier 2021. Le CCNR conclut que toutes ces émissions contenaient un langage grossier destiné à des auditoires adultes et qu’elles n’auraient donc pas dû être diffusées avant la plage des heures tardives en soirée, soit 21 h. Par ailleurs, certaines d’entre elles comportaient un contenu de nature sexuelle qui n’aurait dû être diffusé que pendant la plage des heures tardives, et plusieurs mises en garde à l’auditoire ne citaient pas certains de leurs éléments essentiels, entre autres le contenu à caractère sexuel et la violence. Pour ces raisons, le CCNR conclut à des infractions au Code de déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) et au Code de l’ACR concernant la violence.

Les émissions en question sont d’une part des épisodes des séries dramatiques High Fidelity et Ramy et le film comique The Right Kind of Wrong sur Starz 1, d’autre part les films comiques The Hangover et Bridesmaids sur Starz 2. Toutes ont été diffusées en après-midi. Un téléspectateur s’est plaint du langage grossier, du contenu à caractère sexuel et des scènes de violence de ces émissions, précisant que les mises en garde des télédiffuseurs ne dispensaient pas ces derniers de l’obligation de respecter la règle de la plage des heures tardives en cas de contenu pour adultes. Starz a allégué qu’il était un « service payant facultatif », accessible uniquement aux abonnés qui en faisaient la demande expresse.

Dans sa décision, le comité décideur anglophone a commencé par souligner que Starz était un service « facultatif ». Ce service autrefois « payant » est cependant devenu facultatif en 2017 lorsque le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a modifié ses catégories de licence. À ce titre, Starz doit respecter les codes de normes l’ACR qui prévoient une plage des heures tardives en soirée allant de 21 h à 6 h. Même les codes de la télévision payante auxquels devait autrefois se conformer Starz énonçaient cette règle.

Toutes les émissions comportaient le mot fuck et ses variantes et deux, le mot cunt, des termes que le CCNR assimile à du langage grossier pour auditoires adultes, et toutes contrevenaient de ce fait à l’article 10 du Code de déontologie de l’ACR. Ramy, The Right Kind of Wrong et The Hangover comportaient des scènes sexuellement explicites destinées à des auditoires adultes, notamment des scènes d’asphyxie érotique, de cunnilingus et de fellation, et toutes contrevenaient de ce fait à l’article 10 du Code de déontologie de l’ACR. Les mises en garde à l’auditoire de Ramy et des films The Right Kind of Wrong, The Hangover et Bridesmaids n’avertissaient pas les téléspectateurs de leur contenu à caractère sexuel, contrevenant de ce fait à l’article 11 du Code de déontologie de l’ACR. Dans le cas du film The Hangover, la violence, sans être explicite, exigeait néanmoins un avertissement et l’omission de cet élément dans la mise en garde constitue une infraction à l’article 5.0 du Code de l’ACR concernant la violence. Enfin, le comité du CCNR conclut que toutes ces émissions ont à juste titre été cotées 14+, même si Ramy frôle davantage la classification 18+ en raison de la nature délicate de son sujet à caractère sexuel.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller au respect des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge d’administrer cinq codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Quelque 800 stations de radio, services de radio par satellite, services de télévision traditionnels et facultatifs dans l’ensemble du Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes et d’autres renseignements pertinents sont affichés sur son site web. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.ccnr.ca.