Le Conseil régional de l’Ontario du CCNR déclare qu’une station de radio a enfreint le Code de déontologie de l’industrie

Ottawa, le 21 juin 1993 – Le Conseil régional de l'Ontario du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a décidé à l'unanimité que l’émission de Ed Needham, diffusée à l'antenne de CFRB (Toronto) le 6 janvier 1993 a enfreint deux articles d'un des codes propres à l'industrie. Il s'agit de la deuxième décision concernant cette station publiée cette semaine.

Dans sa décision (copie ci-jointe), le Conseil régional déclare que l'animateur a fait des commentaires abusifs et discriminatoires à l'égard des femmes. Le Conseil régional a donc décidé que la station a enfreint l'article 2 du Code de déontologie de l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR). Cet article prescrit que les radiodiffuseurs doivent veiller à ce que leur programmation ne contiennent pas de commentaires abusifs ou discriminatoires fondés sur le sexe. Les membres du Conseil régional étaient également d'avis que l'animateur avait fait preuve d'un manque de sensibilité envers les questions liées aux stéréotypes sexistes et que la station avait donc également enfreint l'article 15, intitulé « Les stéréotypes sexistes » du Code.

Formé d'un nombre égal de représentants du grand public et des radiodiffuseurs, le Conseil régional de l'Ontario est présidé par Mme Marianne Barrie, qui représente le grand public. Un radiodiffuseur, M. AI MacKay, en est le vice-président. Les autres membres du Conseil régional de l'Ontario sont Mme Susan Fish et M. Robert Stanbury (représentants du grand public) et MM. Don Luzzi et Paul Fockler (représentants des radiodiffuseurs). Tous les membres du conseil régional ont pris part à la décision.

Institué par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR), le CCNR est l'organe d'autoréglementation des radiotélédiffuseurs privés. Il a reçu l'appui total du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en 1991 et est responsable de l'administration du Code de déontologie, du Code d'application volontaire concernant la violence à la télévision (actuellement en voie de révision) et du Code concernant les stéréotypes sexuels à la radio et à la télévision, tous arrêtés par l'ACR.

On trouvera ci-joint copie de la décision.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec Mme Mimi Fullerton, Présidente nationale du CCNR, au (###) ###-####.