Le conseil régional de l’Ontario du CCNR se prononce

Ottawa, le 30 octobre 1992 - Le conseil régional de l'Ontario du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a jugé que la diffusion d'un bulletin de nouvelles sur les ondes de CFRB-AM, le 4 mai 1992, ne constituait aucunement une infraction à un des codes de l'industrie. Le bulletin traitait, entre autres nouvelles, d'un individu abattu par un agent de police dans la localité.

Le conseil régional a déterminé que le bulletin de nouvelles ne contenait pas de « commentaires discriminatoires quant à la race ». Toutefois, il a noté que le radiodiffuseur n'avait pas répondu directement au plaignant, mais plutôt au CCNR. Le conseil régional a donc jugé bon de souligner qu'il encourageait les radiodiffuseurs à traiter directement avec les plaignants sur des questions de programmation propre à leurs stations.

Le CCNR a été institué par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) à titre d'organisme d'auto réglementation des radiotélédiffuseurs privés. Il a reçu l'appui sans réserve du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) au mois d'août 1991. Le CCNR administre le Code de déontologie, le Code d'application volontaire concernant la violence à la télévision et le Code concernant les stéréotypes sexuels à la radio et à la télévision, ces trois codes ayant été arrêtés par l'ACR.

Les radiotélédiffuseurs et le public sont représentés également au sein du conseil régional de l'Ontario. Au 30 septembre 1992, ce conseil était présidé par M. John Radford. Les autres membres du conseil sont Mme Marianne Barrie, Mme Susan Fish, M. Paul Fockler, M. Don Luzzi et M. Robert Stanbury.

Ci-joint copie de la décision.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Mme Mimi Fullerton, présidente nationale du CCNR, au (###) ###-####.