Nouveau conseil régional de la Colombie-Britannique du Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 15 septembre 1997 -- Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a le plaisir d'annoncer la nomination de M. Hudson Mack et de Mmes Debbie Millette, C. Lynn Smith et Sally Warren à son conseil régional de la Colombie-Britannique.

M. Hudson Mack, qui représente les radiotélédiffuseurs au conseil, est le chef d'antenne et directeur adjoint du service des nouvelles de CHEK-TV de Victoria. Il est également président de l'Association canadienne des directeurs de l'information en radio- télévision(ACDIRT) et du comité national des rédacteurs de Broadcast News Limited et membre du Victoria Harbourside Rotary Club. En 1996, l'ACDIRT lui a décerné son prix national du meilleur téléjournal et la revue TV WEEK l'a désigné « Personnalité la plus populaire du petit écran ».

Mme Debbie Millette, elle aussi nommée au conseil à titre de représentante des radiotélédiffuseurs, a commencé sa carrière à CJOH-TV d'Ottawa. En 1981, elle est déménagée à Vancouver et s'est jointe à l'équipe d'U-TV (CKVU), où elle a travaillé dans le domaine de la programmation et a assumé diverses autres responsabilités avant de devenir directrice de la programmation en juin dernier.

Me Lynn Smith, c.r., siège au conseil à titre de représentante du public. Professeur à la la faculté de droit de l'Université de la Colombie-Britannique, dont elle a été la doyenne de juillet 1991 à juin 1997, elle a pratiqué le droit à Vancouver pendant plusieurs années et a été nommée conseil de la reine en 1992. Me Smith a publié de nombreux écrits et a agi à titre d'arbitre et de conseillère pour plusieurs comités, notamment en tant que membre du Forum national sur la santé. Elle compte parmi les « Femmes de distinction », auxquelles la YMCA a rendu hommage en 1990.

Mme Sally Warren, également représentante du public, a siégé à temps partiel au CRTC avant d'y détenir le poste le conseillère à temps plein, Région de la Colombie-Britannique et du Yukon, pour une période de cinq ans, qui s'est terminée en mai. Elle a beaucoup d'expérience dans le domaine du journalisme, de la rédaction et de l'édition. Elle a été rédactrice et directrice de Vancouver Calendar Magazine pendant onze ans et a siégé au conseil d'administration du centre des médias d'Expo 86 à Vancouver. Elle écrit à l'heure actuelle un livre qui paraîtra en 1998.

« Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision est rendu à un stade crucial de son évolution, » affirme le président national du CCNR, M. Ron Cohen. « Il a élargi son champ d'action à d'autres secteurs de la radiotélévision et s'apprête à administrer le nouveau système de classification des émissions de télévision. La dernière année a été particulièrement mouvementée en Colombie-Britannique. Le Conseil ne saurait relever les défis qui lui sont posés, telle la controverse entourant actuellement une certaine émission-débat de la radio, sans l'obligeance et le dévouement des bénévoles siégeant à ses conseils régionaux. Nous sommes chanceux de pouvoir compter sur la collaboration de personnes dont les états de service, l'initiative et la détermination à promouvoir le bien public sont si remarquables. »

Comme les autres conseils régionaux du CCNR, le conseil régional de la Colombie-Britannique se compose de trois représentants du public et de trois représentants des radiotélédiffuseurs. Il est à l'heure actuelle présidé par Mme Erin Petrie, vice-présidente à la programmation d'Okanagan Radio Limited et présidente sortante de la British Columbia Association of Broadcasters. Le troisième poste de représentant du public est à l'heure actuel vacant.

Institué en 1990 pour assurer l'autoréglementation du secteur par l'administration de son code de déontologie et de ses codes de conduite en matière de représentation des hommes et des femmes et de présentation de la violence, le CCNR sert aujourd'hui quelque 400 stations de radio et de télévision privées et plusieurs services spécialisés de toutes les régions du pays, qui y adhèrent volontairement. Il a reçu l'appui officiel du CRTC en 1991. À ce jour, il a rendu plus de 80 décisions, qui sont presque toutes accessibles, tout comme le texte des codes qu'il administre et divers autres renseignements d'intérêt, à son site Web, à www.ccnr.ca.

– 30 –