Nouveaux membres du Conseil régional de l’Atlantique du Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Ottawa, le 17 janvier 2001 — Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a nommé MM. Burnley A. (Rocky) Jones et Randy McKeen à son conseil régional de l’Atlantique.

M. Jones est l’avocat directeur du cabinet B.A. « Rocky » Jones & Associates d’Halifax (N.É.). Son champ de compétence s’étend à de nombreux domaines, dont le droit du travail, le droit criminel et les droits de la personne et des autochtones. Très actif dans ce dernier domaine, M. Jones a en outre une expérience considérable de l’aide juridique et a mis son extraordinaire énergie au service de causes autochtones et afro-canadiennes. Il a établi divers organismes, enseigné l’histoire des Afro-canadiens et des Premières nations à l’Université Dalhousie et donné des conférences sur le vécu des Noirs, les droits de la personne et des questions d’actualité du secteur correctionnel partout en Amérique du Nord. Il est membre fondateur de Kwacha House, premier centre d’entraide des quartiers pauvres de l’Est du Canada, et a conçu et mis sur pied un projet d’histoire orale de la culture noire en Nouvelle-Écosse, le « Hero (Oral History) Project on Black Culture in Nova Scotia ». Il a également été directeur général du programme de promotion de l’emploi de prisonniers, R.O.P.E. (Real Opportunities for Prisoner Employment).

M. McKeen est le directeur du service des nouvelles des stations CKHJAM, CIBXFM et CFXYFM de Telemedia Radio Atlantic à Frédéricton (N.B.). Travaillant depuis près de 25 ans dans le secteur, il a reçu six prix nationaux de l’Association canadienne des directeurs de l’information radio-télévision (ACDIRT) dans les catégories du meilleur éditorial et du meilleur bulletin de nouvelles pour son apport notable à la radio néo-brunswickoise. Il a en outre été chargé de cours au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) à Woodstock, où il enseignait les techniques de rédaction aux étudiants inscrits en techniques de communication radiophonique. Il a siégé au comité consultatif sur le journalisme de la St. Thomas University et a fait partie du comité éditorial national de Broadcast News pendant quatre ans et du bureau national de l’ACDIRT pendant deux mandats. Très actif dans la localité, il a également fait du bénévolat pour Centraide et pour les Jeux olympiques spéciaux et est l’entraîneur d’équipes de hockey mineur et de baseball.

La nomination de MM. Jones et McKeen au Conseil régional de l’Atlantique réjouit manifestement le président national du CCNR, M. Ron Cohen. « La diversité et les droits de la personne sont des constantes des préoccupations soulevées par le public dans ses communications avec le Conseil canadien des normes de la radiotélévision, a affirmé celui-ci. C’est donc un gros avantage de pouvoir faire appel à l’opinion d’un intervenant chevronné du domaine. D’autre part, les nouvelles et l’actualité sont des questions sur lesquelles le CCNR est sans cesse appelé à se pencher. L’expérience et le discernement qu’apportent à leur analyse les représentants de l’ACDIRT qui siègent aux conseils régionaux, d’un bout à l’autre du pays, ont contribué énormément à la valeur des décisions du CCNR. Le point de vue de MM. Jones et McKeen nous sera également précieux au cours de l’examen des questions de nature très variée se rapportant aux nombreux autres articles des codes administrés par le Conseil. »

Le Conseil régional de l’Atlantique, comme les autres conseils régionaux du CCNR, se compose de trois représentants du public et de trois représentants de la radiotélévision. Il est présidé par Mme Zoë Rideout de Grand Barachois (N.-B.), qui y siège à titre de représentante du public. Mmes Hilary Montbourquette de Newcap Broadcasting de St. John’s (T.-N.) et Kaye MacAulay de CFXS-AM de Stephenville (T-N.) sont les deux autres représentantes du secteur de la radiodiffusion. Un poste de représentant du public reste à combler.

– 30 –

Les radiotélédiffuseurs privés canadiens ont arrêté des codes qui constituent les normes du secteur concernant l’emploi de stéréotypes sexuels, la présentation de violence et le traitement de questions à valeur morale, tels les droits de l’homme, sur les ondes et au petit écran et ils s’attendent que leurs collègues les respectent. Toutes les décisions du CCNR et tous les codes qu’il administre sont affichés sur son site Web, à , où l’on a aussi accès à ses rapports annuels, à d’autres documents et renseignements pertinents, aux sites de ses membres et à d’autres sites d’intérêt. Pour plus de renseignements, communiquer avec le président national du CCNR, Ron Cohen, au (###) ###-####.