Publication du Rapport annuel 1999-2000 du CCNR

Ottawa, le 20 décembre 2000 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) rend public son rapport annuel pour l'année terminée le 31 août 2000, suite à son approbation par la haute direction nationale du Conseil à son assemblée annuelle. Selon le président national, M. Ron Cohen, « l'année a été extraordinairement fertile en activité, tant sur le plan des sujets abordés que sur celui du volume des plaintes et des décisions. En effet, même si un peu moins de dossiers ont été ouverts cette année (810), aucune émission n'a suscité de concentration de plaintes comme cela a été le cas au cours des deux derniers exercices, si bien que le nombre de sujets abordés a considérablement augmenté. »

Le rapport annuel courant (de même que ceux des cinq années précédentes qui permettent de comparer les statistiques annuelles) est accessible sous forme électronique au site Web du CCNR.

En tout, le CCNR a rendu 80 décisions cette année, dont 31 au moyen de sa procédure habituelle (voir le texte complet de ces décisions sur le site Web du CCNR et 49 au moyen de sa procédure de décision sommaire (ces décisions sommaires ne figurent pas sur le site Web), les sujets en cause ayant déjà fait l'objet d'un examen par le CCNR et faisant donc partie de sa jurisprudence. Toutes ces décisions sont résumées dans le rapport annuel selon le sujet.

Les résumés de ces décisions sont aussi affichés séparément sur le site Web du CCNR (en anglais seulement pour l'instant) dans la section portant sur les codes des radiotélédiffuseurs voir Les dispositions des différents codes sont elles-mêmes complétées par des commentaires renfermant des références à la jurisprudence établie par les décisions de cette année et des années antérieures. Les membres du public peuvent acheter une version papier de ces Annotated Codes (disponibles en anglais seulement pour l'instant) auprès du secrétariat du CCNR.

À titre de président national, Ron Cohen fait remarquer les faits suivants : « Le travail du CCNR est loin de se limiter à ses décisions. Le secrétariat répond à toutes les lettres et à tous les messages électroniques que reçoit le Conseil, même lorsque les plaintes doivent être dirigées vers un autre organisme ou qu'elles ne concernent pas du tout la radiotélévision. En répondant à ces lettres, nous prenons le temps de renseigner les consommateurs sur la nature du travail du CCNR, qui n'existe que pour répondre aux préoccupations du public. Plus il y aura de gens qui sauront que les radiotélédiffuseurs privés canadiens leur offrent un recours si jamais quelque chose les préoccupe, mieux ce sera. »

Comme toujours, le rapport annuel comprend la répartition des plaintes selon la région du plaignant, la langue, la source et le type de l'émission, de même que la disposition du code en cause. Tous les renseignements relatifs au libellé des codes, à l'historique du CCNR, aux membres des cinq conseils régionaux y compris leur biographie respective, etc. sont disponibles en permanence sur le site Web du CCNR.

– 30 –