Selon le Conseil régional de l’Ontario du CCNR, le film a été présenté à l’heure appropriée

Ottawa, le 4 juin 1993 – Le Conseil régional de l'Ontario du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a décidé que la présentation du film intitulé « Another 48 Hours » à l'antenne de CITY-TV ne contrevenait pas au code de l'industrie sur la violence à la télévision.

Le Code d'application volontaire concernant la violence à la télévision de l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) établit que les télédiffuseurs devraient présenter les programmes « à l'intention de téléspectateurs raisonnables et adultes » « tard dans la veillée ». Le film est passé à l'antenne à 21 h. Selon le Conseil régional, des codes appliqués au Royaume-Uni et en Australie indiquent que cette plage est considérée « tard dans la veillée ». Par conséquent, le Conseil a convenu, à l'unanimité, que CITY-TV avait présenté le film à une heure appropriée et n'avait donc pas enfreint le code.

Le Conseil régional de l'Ontario du CCNR regroupe autant de représentants du grand public que de l'industrie de la radiodiffusion. La présidente du Conseil régional, Mme Marianne Barrie, représente le grand public, tandis que le vice-président, M. AI MacKay, est un radiodiffuseur. Les autres membres du Conseil régional qui représentent le grand public sont Mme Susan Fish et M. Robert Stanbury. Les autres représentants de l’industrie sont MM. Don Luzzi et Paul Fockler.

Établi par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) comme mécanisme d'auto réglementation des radiodiffuseurs du secteur privé, le CCNR a été reconnu officiellement par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en août 1991. Le CCNR administre le Code d'application volontaire concernant la violence à la télévision de l'ACR, qui est présentement en cours de révision. Le Conseil administre aussi le Code de déontologie et le Code concernant les stéréotypes sexuels de l'ACR.

On trouvera ci-joint copie de la décision.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec Mme Mimi Fullerton, présidente nationale du CCNR, au (###) ###-####.